photo Empreinte rétinienne des portables sécurisés au doigt et à l'œil

Empreinte rétinienne des portables sécurisés au doigt et à l'œil


Empreinte rétinienne des portables sécurisés au doigt et à l'œil

Le téléphone portable est l'appareil dont l'homme ne peut plus se défaire actuellement. Il renferme des photos, des documents personnels, des messages intimes, etc. Il contient beaucoup d'informations que son propriétaire ne souhaite pas divulguer. Afin de mieux protéger sa vie privée et prévenir les cas de vol ou d'entrée intrusive dans l'appareil, des dispositifs de sécurité sont mis en place. Pour mieux cerner le système biométrique, voici quelques informations.

Ce que le doigt dévoile

Le déverrouillage par empreinte digitale est un système qui a depuis assez longtemps été utilisé comme dispositif de sécurité. Certains téléphones sont fabriqués avec des lecteurs élaborés pour empêcher leur ouverture à toutes les personnes. Ainsi, l'utilisateur identifié peut, avec un seul doigt posé sur l'écran, avoir accès aux différentes données enregistrées dans l'appareil. Ce moyen moderne remplace les traditionnels mots de passe. Des techniques de pointe y sont adoptées pour capter la moindre particularité du doigt.

Si le doigt est couvert d'une couche de graisse ou même s'il est humide, l'authentification peut toujours se faire. Les nouveaux mécanismes introduits dans le téléphone permettent de relever tous les obstacles. Ainsi, les tourbillons et les plis qui constituent l'empreinte sont toujours repérés avec exactitude. Cet examen digital est basé sur l'étude par minutie des dermatoglyphes qui sont propres à chaque individu.

Le rôle des empreintes rétiniennes

L'empreinte rétinienne a fait son entrée parmi les différents dispositifs de sécurité conçus pour les téléphones portables. Afin de remédier aux accès intrusifs, les fabricants veulent continuellement améliorer leurs produits en les dotant de systèmes de sécurité sophistiqués. Dans le même cadre, les entreprises, comme Semlex, développent des produits biométriques infalsifiables. Par conséquent, en quelques années les concepteurs ont développé des procédés infaillibles. A présent, ils se lancent dans l'identification par empreinte oculaire.

Le dispositif ne consiste pas à scanner sa rétine sur le téléphone. L'œil est plutôt capté par l'appareil photo frontal et analysé pour déverrouiller l'appareil. Il examine, grâce à une technique biométrique intégrée, les vaisseaux sanguins constituant l'œil. Ce réseau rétinien est unique pour chaque personne. L'identification par empreinte rétinienne rend compliqué l'accès aux données du téléphone. Ainsi, ce modèle de sécurité facilite les transactions en ligne et limite les usurpations d'identité.

Une amélioration continuelle de la sécurité des portables

Le domaine de la téléphonie est en perpétuelle évolution. Après l'identification par empreinte rétinienne, d'autres brevets voient le jour. Les concepteurs de nouvelles technologies ne cessent de chercher des moyens pour satisfaire les besoins de protection. C'est ce que vise également le Semlex group, spécialisé en biométrie.

D'autres modèles de sécurité apparaissent alors sur le marché de la téléphonie. Il s'agit de :

  • La reconnaissance par réseau sanguin, qui se base sur l'analyse des entrelacements sanguins. Selon une étude, ils font également partie des particularités de chaque personne. Le téléphone du futur sera alors doté d'un rayon infrarouge, qui éclairera le réseau des veines, permettant ainsi une capture nette d'image. Celle-ci sera ensuite vérifiée pour confirmer l'identité.
  • La reconnaissance par l'oreille qui consiste à poser l'oreille sur le téléphone et à le laisser prendre l'empreinte du conduit auditif. Tout comme chaque caractère physique à analyser biométriquement, l'empreinte du conduit auditif est spécifique à chaque personne.